ARTCUREL: Arte, Cultura e Religione

 (Art , Culture and Religion)

   www.artcurel.it   ---  info@artcurel.it   ---   prima pagina                                                                   

 ARTE :  poesia :  Aimé  Césaire , poeta della fraternità universale

 

Aimé  Césaire  (1913)

poeta della fraternità universale

 

             "Il n'y a pas dans le monde un pauvre, un pauvre type lynché, un pauvre homme torturé en qui je ne sois assassiné et humilié" 

 

Uomo di lettere impegnato nel miglioramento delle condizioni di vita degli oppressi, Aimé Césaire è senza dubbio uno dei poeti più toccanti della sua epoca. Nato il 23 giugno 1913 in Martinica, compie brillanti studi a Parigi, dove incontra Senghor e Damas, insieme ai quali svilupperà il movimento della Négritude. Nel 1936 incomincia la redazione del suo capolavoro poetico, il Cahiers d’un Retour au Pays Natal, collocandosi nella linea dei poeti surealisti, senza rifiutare tuttavia l’impegno sociale e politico. Riesce così a sviluppare una poesia in cui lirismo e impegno sociale si fondono dando origine ad una poesia engagée che non ha la pesantezza del discorso politico. La sua opera si ispira infatti alla realtà caraibica senza avere la fragilità della letteratura pittoresca, superando lo scenario antillano per diventare voce universale. Numerosi sono i suoi interventi anche a livello politico, tra cui la trasformazione delle colonie di Guadalupa, Guiana, Martinica e Reunion in Dipartimenti Francesi d’Oltremare.

 

Poesia:


· Cahier d'un retour au pays natal. Paris: Présence Africaine, 1939, 1960.
· Soleil Cou Coupé. Paris: Éd. K, 1948.
· Corps perdu. (gravures de Pablo Picasso) Paris: Éditions Fragrance, 1950.
· Ferrements. Paris: Seuil, 1960, 1991.
· Cadastre. Paris: Seuil, 1961.
· Les Armes miraculeuses. Paris: Gallimard, 1970.
· Moi Laminaire. Paris: Seuil, 1982.
· La Poésie. Paris: Seuil, 1994.


Teatro:


· Et les Chiens se taisaient, tragédie: arrangement théâtral. Paris: Présence Africaine, 1958, 1997.
· La Tragédie du roi Christophe. Paris: Présence Africaine, 1963, 1993.
· Une Tempête, d'après La tempête de Shakespeare: adaptation pour un théâtre nègre. Paris: Seuil, 1969, 1997.
· Une Saison au Congo. Paris: Seuil, 1966, 2001.


Saggi:


· Discours sur le colonialisme. Paris: Présence Africaine, 1955.
· Toussaint Louverture; La Révolution française et le problème colonial. Paris: Présence Africaine, 1961/62.

 


 

 

 

Aimé  Césaire


Cahier d’un retour au pays natal
 

Partir.
Comme il y a des hommes-hyènes et des hommes-
panthères, je serais un homme-juif
un homme-cafre
un homme-hindou-de-Calcutta
un homme-de-Harlem-qui-ne-vote-pas

l'homme-famine, l'homme-insulte, l'homme-torture
on pouvait à n'importe quel moment le saisir le rouer
de coups, le tuer - parfaitement le tuer - sans avoir
de compte à rendre à personne sans avoir d'excuses à présenter à personne
un homme-juif
un homme-pogrom
un chiot
un mendigot

mais est-ce qu'on tue le Remords, beau comme la
face de stupeur d'une dame anglaise qui trouverait
dans sa soupière un crâne de Hottentot?

 

Paris, Présence Africaine, 1939.

 

 


Le poète de l'universelle fraternité

Il rappelle inlassablement "que l'œuvre de l'homme vient seulement de commencer et qu'il est place pour tous au rendez-vous de la conquête".

Et c'est ainsi qu'il devient le poète de l'universelle fraternité.

Ainsi, dans la scène II de l'acte III d' Une Saison au Congo, le joueur de sanza tend l'étole du pouvoir à Lumumba en lui disant : "Tu es notre guide inspiré, notre Messie ! Rendons gloire à Dieu mes enfants, Sinon Kimbangua est de nouveau parmi nous".

Mais Lumumba repousse l'étole de la main et lui répond :

"Je ne me veux ni Messie, ni Mhadi, je n'ai pour arme que ma parole, je parle et j'éveille, je ne suis pas un redresseur de torts, pas un faiseur de miracles, je suis un redresseur de vie, je parle et je rends l'Afrique à elle même, je parle et je rends l'Afrique au monde. Je parle et, attaquant à leur base oppression et servitude, je rends possible pour la première fois possible, la fraternité".

Voilà donc cet homme, Brasseur de souffrance, Eveilleur de conscience,  Poète de l'universelle fraternité que l'UNESCO a choisit d'honorer le huit octobre 1997 dans une manifestation solennelle d'hommage à laquelle ont participé des écrivains, des hommes politiques, des artistes, des chercheurs, des savants. a choisit d'honorer le huit octobre 1997 dans une manifestation solennelle d'hommage à laquelle ont participé des écrivains, des hommes politiques, des artistes, des chercheurs, des savants.

Unanimement, ils ont reconnu en Aimé CESAIRE un des piliers les plus solides de la conscience universelle.

 

 

 


 

Fonte:  http://www.cesaire.org/

http://www.unesco.it/poesia/babele/poesia/poesia_autori/cesaire.htm